...................

...................
"" ..........Si on ne parfumait, pas la vie, avec de l'amour, le plus d'amour possible, mignonne, comme on met du sucre dans les drogues, pour les enfants, personne, ne voudrait la prendre telle, qu'elle est..."

Les soeurs Rondoli et autres contes sensuels

MAUPASSANT..


NE CHERCHE PAS LE CHEMIN DU BONHEUR,
le chemin, c'est le "bonheur"

vendredi 20 juillet 2012

Les 'deux' font une paire......



Un jour,
en montant dans un train
Gandhi perdit une chaussure
qui tomba sur la voie ferrée.
Il fut incapable de la récupérer,
le train commençait à avancer.

...
Au grand étonnement
de ses compagnons de voyage,
Gandhi enleva son autre chaussure
et la lança près de celle qu'il venait de perdre.
À un passager qui lui demanda
pourquoi il avait fait cela,
Gandhi répondit en souriant:

"Le pauvre homme qui trouvera
ma chaussure sur la voie ferrée
trouvera la deuxième juste à côté
et aura donc une paire de chaussures
qu'il pourra utiliser."...

7 commentaires:

Michel dit Tonton Mitch a dit…

Je note .
Bise

Fifi a dit…

J'admire avant tout cette belle bannière et si je lis Maupassant je me dis qu'avec ce beau champ de lavande il y a de quoi parfumer la Vie ! Et Gandhi à travers l'espace et le temps qui rejoint Maupassant... :-)
Quand j'étais gamine je m'amusais surtout à marcher sur les traverses, le rail c'était déjà plus acrobatiques :-)

ALAIN a dit…

C'est bien Gandhi, le sage !!!
ARSENE GRISALI

Roger a dit…

Gandhi ne portait certainement pas d'aussi jolies ballerines mais son intention était charitable...
Un Homme de bien...
:o)
Bonne journée à toi, bises.

Barbara a dit…

décidément un être hors du commun si sage
un exemple à suivre

***Isabelle*** a dit…

ça se voit tout de suite qu'il ne les a pas acheté chez sarenza..sans quoi il aurait sauté du train direct pour les récupérer...je rigoles, je rigoles...
gros bisoulin♥

Nefertiti a dit…

a mediter ;o)