...................

...................
"" ..........Si on ne parfumait, pas la vie, avec de l'amour, le plus d'amour possible, mignonne, comme on met du sucre dans les drogues, pour les enfants, personne, ne voudrait la prendre telle, qu'elle est..."

Les soeurs Rondoli et autres contes sensuels

MAUPASSANT..


NE CHERCHE PAS LE CHEMIN DU BONHEUR,
le chemin, c'est le "bonheur"

jeudi 19 juillet 2012

J'ai aimé....

J'ai lu et aimé 
 LE GOÛT DES PÉPINS DE POMME DE KATHARINA HAGENA ..

L'histoire..

À la mort de Bertha, ses trois filles, Inga, Harriet et Christa, et sa petite-fille, Iris, la narratrice, se retrouvent dans leur maison de famille, à Bootshaven, dans le nord de l’Allemagne, pour la lecture du testament.
 A sa grande surprise, Iris hérite de la maison et doit décider en quelques jours de ce qu’elle va en faire. Bibliothécaire à Fribourg, elle n’envisage pas, dans un premier temps, de la conserver.
 Mais, à mesure qu’elle redécouvre chaque pièce, chaque parcelle du merveilleux jardin qui l’entoure, ses souvenirs se réveillent, reconstituant l’histoire émouvante, parfois rocambolesque, mais essentiellement tragique, de trois générations de femmes. 

Un  roman sur le thème du souvenir et de l’oubli..


 Un joli passage...

........les gens devenaient -ils oublieux lorsqu'ils avaient quelque chose à oublier ?
 L'oubli ne tenait-il qu'à l'incapacité de retenir les choses  ? Peut être que les vieilles gens n'oubliaient rien, mais se refusaient simplement à retenir ceci ou cela .
 A partir d'une certaine quantité de souvenirs, chacun devait finir par en être saturé .
L'oubli n'était donc lui même qu'une forme de souvenir.
 Si l'on oubliait rien, on ne pourrait pas non plus se souvenir de quoi de ce soit .
 Les souvenirs sont des îles qui flottent dans l'océan de l'oubli.
 Il y a dans cet océan des courants, des remous, des profondeurs insondables .
 Il en émerge parfois des bancs de sable qui s'agrègent autour des îles, parfois quelque chose disparaît .
 Le cerveau a ses marées .
 Chez Bertha les îles avaient été submergées par un raz -de-marée.
 Sa vie gisait -elle au fond de l'océan ? "'..............





 Citations.:

.......Vous savez, les enfants, il y a trois choses que l'on peut contempler continuellement sans jamais se lasser.
 L'une de ces choses c'est l'eau.
 L'autre c'est le feu.
 Et la troisième, c'est le malheur des autres............


.......J'aimais lire et manger en même temps (...). C'était merveilleux les histoires d'amour avec une portion de gouda, les récits d'aventures avec du chocolat aux noisettes, les drames familiaux avec du muesli, les contes de fées avec des caramels mous, les romans de chevalerie avec des cookies...

6 commentaires:

ALAIN a dit…

De quoi lire !!!
ARSENE GRISALI

Barbara a dit…

ah je l'ai acheté mais pas encore lu ...

Leeloo a dit…

Tentant... Très tentant...
Je vais me laisser tenter...
Bisous la Fourmi et merci du partage...

Marité a dit…

Merci pour ta lecture. Je vais me le procurer à la médiathèque.
BISOUSsssssssss

***Isabelle*** a dit…

tu me donnes l'envie d'en savoir plus...bisounet Clairette♥

Anonyme a dit…

Только я скажу, потомству в назиданье, [url=http://profvesti.ru/o-stroitelstve-bani/58-stroitelstvo-turetskoy-bani.html]ремонт квартир недорого[/url]