...................

...................
"" ..........Si on ne parfumait, pas la vie, avec de l'amour, le plus d'amour possible, mignonne, comme on met du sucre dans les drogues, pour les enfants, personne, ne voudrait la prendre telle, qu'elle est..."

Les soeurs Rondoli et autres contes sensuels

MAUPASSANT..


NE CHERCHE PAS LE CHEMIN DU BONHEUR,
le chemin, c'est le "bonheur"

mercredi 23 novembre 2011

Pour "MARINE"....

Voilà huit’s qui sonnent
C’est dimanch’ mon coco
Déjà l’soleil rayonne
A travers les rideaux
J’ai touché ma quinzaine
Si tu le veux tantôt
Nous irons à Vincennes
Dîner au bord de l’eau
Vite en bas du lit
Pass’moi mes habits
Et j’tons du jus dans Paris

R : Caroline, Caroline
Mets tes p’tits souliers vernis
Ta rob’ blanche
Des dimanches
Et ton grand chapeau fleuri
Caroline, Caroline,
T’arrêt’ pas comm’ ça en ch’min
March’plus vite
Ma petite
Tu vas nous fair’ rater l’train

Installons nous ma chère
Sur le bord du talus,
Mets un journal par terre
On va manger là-d’ssus
Pourquoi qu’tu fais la tête
Tu n’as qu’à fair’ comm’ moi
Quand on n’a pas d’fourchette
On mange avec les doigts
T’as fini déjà
Ah ! quel estomac
Où qu’t’as donc fourré tout ça.

R : Caroline, Caroline,
On a tout d’mêm’ bien dîné
Plus personne
Viens mignonne
C’est l’moment d’aller s’prom’ner
Caroline, Caroline
Les p’tits oiseaux font cui cui
Sur la mousse
Fraîche et douce
Moi je l’ferai bien aussi

Mais là-bas y’a la fête
J’entends l’accordéon
Prépare tes gambettes
On va faire un Boston
J’cède à tous tes caprices
J’te paie un mirliton
Un cochon d’pain d’épice
Ous qu’il y a mon nom
Tu le mangeras
Quand je s’rai pas là
Ca t’fera penser à moi.

R : Caroline, Caroline,
Relèv ta jupe en dansant
Ai’ d’l’allure
Va en mesure
On s’croirait chez l’Président
Caroline, Caroline,
Qu’est-c’qu’ils ont à nous r’garder ?
Tu m’fais honte
Allons r’monte
Ton pantalon est tombé.

C’est pas d’chanc’ ma poulette
Voilà qu’il tomb’ de l’eau
Mets ta jupe sur ta tête
Pour garder ton chapeau
Moi j’te suis par derrière
Ta ch’mis’ dépass’ un peu
Mais grâce à ta bannière
J’te perdrai pas des yeux
Nous v’là arrivés
C’qu’on est éreintés
C’est pas trop tôt d’se r’poser


R : Caroline, Caroline,
Ah ! c’qu’on est bien dans son lit
Tu soupires,
Tu veux rire
ça c’est pas pour aujourd’hui
Caroline, Caroline,
* Veux-tu bien r’tirer ta main
Pas d’tapage
Si t’es sage
T’auras l’rest dimanch’ prochain.

*Variante 4 derniers vers :
un p’tit baiser sur ta main
Pas d’tapage
Si t’es sage
T’auras l’rest dimanch’ prochain


   Plusieurs interpretes pour cette chanson,
en voilà, un..







et aussi..l'autre chanson, avec les 'petons'...., juste, là dessous...



6 commentaires:

marine D a dit…

Oh merci, merci, merci Claire, que c'est gentil !
Mon oncle "parrain" la chantait en faisant rouler les r...il y a si longtemps !
J'en cherche une autre qui est encore plus ancienne... Qui parlait de ses" petits tétons" je crois bien, je n'arrive pas à la retrouver....

Tu es un amour !

Cathnounourse a dit…

@Marine D : il s'agit d'une chanson de Maurice Chevalier "Valentine"
http://www.nomorelyrics.net/fr/Maurice_Chevalier/Valentine-paroles.html

marine D a dit…

Ah, oui Valentine, c'est ça !
Je la retrouve ainsi chantée par mon parrain à la manière de Chevallier et puis le voisin qui roucoulait avec... une certaine ironie, pour tout dire ! Je n'ai jamais oublié, c'était épatant ! Ils n'engendraient pas la mélancolie Claire !
Merci beaucoup

Anonyme a dit…

vrai_ment sympa cet article
tilk

***Isabelle*** a dit…

il a pris un coup de vieux mc solaar avec caroline..hihi....

***Isabelle*** a dit…

et valentine, ce s'rait pas duluxe qu'elle vienne m'aider à repeindre ma cuisine...